Installation de baignoire : les contraintes techniques

Écrit par les experts Ooreka

Si la baignoire n'est pas indispensable, elle est souvent plébiscitée pour son confort, d'autant qu'elle peut désormais s'installer dans les grandes salles de bain comme dans les petites grâce à des formats mini. Certains points techniques sont cependant à connaître avant de faire votre choix. Entre emplacement, distances de dégagement ou encore arrivée et évacuation d'eau, on vous dit tout sur les contraintes techniques à prendre en compte pour installer une baignoire.

Quelles contraintes d'emplacement pour une baignoire ?

Petites et grandes salles de bain

Si, dans les grands espaces, la baignoire peut jouer les stars en s'installant en îlot, elle trouve aussi sa place dans les petites salles de bain grâce à des modèles gain de place.

La baignoire sabot par exemple est moins longue (105 cm pour les plus petites) mais plus profonde qu'une baignoire classique - elle permet ainsi de prendre un bain en position assise et non allongée. La baignoire d'angle, quant à elle, se glisse discrètement dans un coin. Elle peut être en quart de cercle, asymétrique avec ses pans coupés, ou même sabot.

Remarque : il existe des combinés bain-douche, qui allient le plaisir du bain aux avantages de la douche en un seul sanitaire.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Les espaces de dégagement

Si le moindre mètre carré est à exploiter au maximum, la salle de bain doit rester confortable et fonctionnelle. Un espace de 55 cm s'avère le minimum de dégagement requis devant la baignoire pour circuler aisément ; 100 cm seront plus confortables pour circuler à deux et bénéficier d'un recul suffisant.

Si vous choisissez d'installer votre baignoire sous pente, une hauteur de 180 cm est nécessaire à l'aplomb du sanitaire.

Le plancher

Il faut impérativement vérifier que le plancher est à même de supporter le poids de la baignoire, jusqu'à 300 kg pour certaines. Dans le cas contraire, la mise en place d'une nouvelle structure porteuse est nécessaire, avec les coûts que cela peut engendrer.

En matière d'isolation, ce même plancher doit être suffisamment isolé pour s'adapter à une pièce humide. Là encore, des travaux pourront s'avérer nécessaires pour le recouvrir d'un revêtement étanche (carrelage, parquet, etc.).

Remarque : il est recommandé d'installer la baignoire dans un angle de mur porteur et sur une solive porteuse.

La sécurité électrique

La salle de bain est une pièce humide et fait l'objet de règles de sécurité particulières définies dans la norme NF C15-100. Toutes les alimentations électriques arrivant dans la salle de bains doivent être protégées par un dispositif différentiel et une ligne de terre. Cette disposition s'applique obligatoirement aux constructions neuves et elle est fortement conseillée en cas de rénovation.

Le disjoncteur ou interrupteur différentiel de sensibilité 30mA, pour être protégé, doit être installé hors des quatre volumes de protection qui entourent la baignoire :

Installation baignoire : les volumes de protection
volume 0 La baignoire elle-même.
volume 1 Largeur de la baignoire, hauteur 2,25 m (depuis le fond de la baignoire).
volume 2 Largeur 60 cm après la baignoire, hauteur 2,25 m.
volume 3 Largeur de 2,40 m après le volume 2 sur hauteur de 2,25 m.

Les espaces situés au-dessus des volumes 3 sont considérés comme hors volume.

L'espace situé sous la baignoire fait partie du volume 3 s'il est fermé et seulement accessible par une trappe ne pouvant être ouverte qu'à l'aide d'un outil. Dans le cas contraire, il est à considérer comme le volume 1.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Baignoire : quelles contraintes pour les arrivées et évacuations d'eau ?

Si les arrivées et évacuations d'eau sont existantes, il vous faudra vous en rapprocher au plus près.

Le raccordement

La canalisation d'arrivée d'eau étant sous pression, elle peut être prolongée, monter et descendre pour s'installer où vous le souhaitez. À l'inverse, dans le tuyau d'évacuation, les eaux usées s'écoulent naturellement. Elles ont donc besoin, pour éviter tout phénomène de stagnation, d'une pente minimale de 2 %, ce qui peut s'avérer complexe dans le cas d'une baignoire îlot par exemple.

Attention : si les eaux usées et les débris qu'elles contiennent sont mal évacués, ils créeront des bouchons, endommageront la tuyauterie, et seront sources de mauvaises odeurs et de fuites. 

La pression

Une trop grande pression peut endommager les canalisations et la robinetterie. Si vous subissez ces fameux « coups de bélier », il est recommandé d'installer un réducteur de pression après le compteur et le clapet antiretour. Vous pourrez choisir entre un modèle à pression constante, qui assure une pression régulière et fixe, et un modèle réglable muni d'un manomètre afin de choisir la pression.

À l'inverse, la pression de l'eau peut être insuffisante. Si elle est à moins de 0,3 bar au robinet qui a le moins de pression, c'est un surpresseur qu'il vous faudra installer après le compteur et le clapet antiretour.

Bon à savoir : un bain consommant en moyenne 130 l d'eau, veillez à ce que la capacité de chauffe de votre ballon d'eau soit adaptée, en fonction également du nombre d'utilisateurs et de vos habitudes.

Des contraintes techniques particulières pour la baignoire îlot

Les contraintes techniques sont plus importantes avec une baignoire îlot. Pour dissimuler les canalisations permettant de la raccorder à l'arrivée et à l'évacuation d'eau, plusieurs solutions s'offrent à vous :

  • l'encastrer dans le sol en pratiquant une saignée, si son épaisseur le permet ;
  • lui faire traverser le plancher pour l'installer au plafond du niveau inférieur, dans le cas d'une salle de bain située au-dessus d'un sous-sol par exemple ;
  • couler une nouvelle chape pour y noyer les canalisations.

Et si aucune de ces solutions ne vous convient, il vous reste la possibilité de laisser les canalisations apparentes, mais en nuisant par là même à l'esthétique de la salle de bain.

Poser une baignoire : les règles de base

Installer une baignoire nécessite un minimum de précautions.

Voici quelques conseils, sans prétendre à l'exhaustivité :

  • avant la pose : veiller à la qualité du support de la baignoire, sur le fond et en périphérie,
  • vérifier le nivellement du sol, en cas de pose non encastrée dans le sol (les baignoires sont équipées de pieds réglables permettant la mise à niveau et à hauteur sur tous les types de sol),
  • poser le revêtement mural (quel qu'il soit) avant l'installation de la baignoire et fixer sa limite inférieure au dessous du rebord de la baignoire,
  • ne pas sceller la baignoire directement aux murs (DTU 60.1) afin de permettre la dilatation du matériau sous l'effet des variations de température et d'éviter la transmission des bruits
  • prévoir un habillage, tablier ou maçonnerie hydrofuge équipée d'une trappe de visite de baignoire voire plusieurs,
  • attention à l'étanchéité et à l'isolation, obtenues par un joint type silicone.

Si vous souhaitez trouver un pro pour installer votre baignoire, nous pouvons vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de votre région qui vous établiront un devis gratuit et sans engagement.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
MC
marc conseiller

conseiller

Expert

BR
bruno rollet

artisan électricien | asteolelec

Expert

MB
michel boivineau

expert batiment thermiqueperformances énergétiques | audit & expertise batiment

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !