Baignoire japonaise

Écrit par les experts Ooreka

La baignoire japonaise se démarque quelque peu des modèles occidentaux de baignoires, tant dans son concept que dans son apparence.

La pratique japonaise du bain

Au japon, traditionnellement, on prend un bain chaud non pas pour se laver, mais dans le but de se détendre. Les ablutions ont donc lieu préalablement sous la douche. La baignoire, remplie à ras bord d'eau très chaude, s'inscrit dans un rituel dédié au bien-être et à la relaxation.

Esthétique de la baignoire japonaise

Baignoire japonaise

La baignoire japonaise se caractérise par une profondeur de cuve permettant au baigneur de s'immerger dans l'eau chaude jusqu'au cou.

  • La forme de tonneau classique d'origine a évolué. On peut désormais trouver des baignoires de forme carrée voire rectangulaire. Le principe de la profondeur d'immersion reste quant à lui inchangé.
  • D'autre part, les baignoires japonaises présentent la particularité d'être construites sans la moindre vis.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Les matériaux constitutifs de la baignoire japonaise

Bien qu'une baignoire japonaise soit par définition en bois, certains fabricants commencent à en proposer dans des matériaux innovants.

Les bois

Les baignoires japonaises sont traditionnellement réalisées en bois. Excellent isolant thermique, il permet à l'eau du bain de rester chaude plus longtemps. L'Hinoki (ou « cèdre blanc ») et le « Sugi » sont les essences les plus nobles et les plus recherchées dans la fabrication des bains :

  • Les effluves naturels des bois sont exhalés par la température élevée de l'eau (environ 39°C) et contribuent agréablement à la détente.
  • Ces bois précieux ont de nombreuses qualités :
    • leur imputrescibilité ;
    • des vertus apaisantes pour les rhumatismes, les sinus ou encore les voies respiratoires ;
    • des propriétés antibactériennes, décongestionnantes, antivirales et antifongiques.

Les fabricants japonais proposent également l'utilisation du « Sawara », une variante de cyprès ressemblant fortement à l'Hinoki, mais au coût plus avantageux.

Bon à savoir : en France, il est tout à fait possible de remplacer l'Hinoki par l'utilisation de bois exotiques durs tels que le cèdre rouge, le teck, l'iroko...

Autres matériaux

Si les baignoires en bois tendent à retrouver la faveur du public à la suite d'une perte de vitesse significative, elles ne détiennent certainement pas l'exclusivité du marché. En effet, les baignoires japonaises contemporaines optent régulièrement pour des solutions esthétiques moins onéreuses. On trouve ainsi des réalisations carrelées et même en pierre.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
yves bouxirot

etudes thermiques et accompagnement aux travaux | actergie

Expert

MQ
michel quercy

ingenieur retraite | geniesolaire

Expert

EB
eric bigot

expert bâtiment

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !